Les piétons lancent un SOS

Publié par

Les seniors sont confrontés tous les jours à la dangerosité de la circulation sur les trottoirs bordelais.

Les trottoirs déjà étroits, sont en passe de devenir les voies de circulation privilégiées des « 2 roues » et autres objets roulants non identifiés (vélos, triporteurs, trottinettes, scooters, engins à propulsion électrique dont la vitesse peut aller jusqu’à 30 Km/h….). Ils y circulent à grande vitesse, dans n’importe quel sens et y stationnent même de manière totalement anarchique au détriment du respect de la sécurité des piétons circulant sur ces-dits trottoirs.

Il existe pourtant des amendes sanctionnant ces infractions au code de la route, comme nous le rappelle la gendarmerie de la Gironde.

Mais alors comment rendre les trottoirs aux piétons ? Comment punir ces incivilités et manquements graves au code de la route ? Cela semble difficile et j’entends déjà l’orage de la colère sur ces questions.

Des solutions existent, et certaines ont d’ores et déjà déjà fait leurs preuves : c’est le cas notamment du code de conduite créé par la mairie de Lacanau  Circuler à vélo en toute sécurité mais aussi dans bien d’autres villes pour éduquer et sensibiliser à tout âge !

Par exemple : l’ensemble pédagogique Mobilipass est une réalisation des associations Prévention Routière et Attitude Prévention.

L’idéal serait de faire des campagnes de sensibilisation sur ces incivilités et du danger  pour la vie d’autrui qu’elles induisent.

La ville de Bordeaux prépare actuellement une campagne de communication visant à lutter contre l’augmentation des incivilités dans la rue, liées aux mobilités.

À pied, à vélo, à scooter, en trottinette ou en skate… les nouvelles manières de se déplacer et de partager l’espace public posent la question du vivre ensemble face à des comportements de plus en plus individualistes.

Pour agir contre cela, « Nous avons besoin de vous » ! Tel était l’appel lancé par la ville lors du recrutement de ses figurants.

Une cinquantaine de volontaires s’est ainsi rendue mercredi 7 novembre dernier à l’Hôtel de ville afin de participer à un brainstorming collectif. L’objectif étant de retranscrire les idées fortes de ce « remue-méninges » sur de petits tableaux afin de faire passer un message.

Un portrait photo de chaque participant a ensuite été réalisé. Ces photos serviront à mettre en scène des messages de prévention dans le cadre d’une campagne d’affichage qui sera diffusée sur le tramway de Bordeaux et sur les réseaux sociaux.

Campagne à retrouver ici

Chacun peut être acteur de sa citoyenneté et s’impliquer à son échelle !

Pour aller plus loin :

https://www.securite-routiere-az.fr/t/trottoir/

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F20443

3 comments

  1. Oui c’est une très bonne initiative mais cette situation s’est mise en place depuis quelques années déjà et il n’est que temps de réagir, pourquoi ne pas faire réaliser des dossards légers à enfiler lorsqu’on va marcher dans les rues à problème, avec une inscription du genre, « piétons en danger » ou autre slogan plus pertinent. Du fait des rue autorisées dans les deux sens pour vélos, le piéton doit regarder dans tous les sens pour traverser, normalement c’est aux cyclistes à faire attention, de même sur les trottoirs larges le piéton peut normalement se décaler à gauche où à droite au grès de son cheminement pour voir les vitrines etc, au moment où il se décale et qu’arrive un roller à fond de train ou un cycliste il est renversé. De même les cyclistes ne respectent pas les feux piétons et sont lancés à 30km, c’est ce qui se passe sur le cours Victor Hugo. Je suis également cycliste et automobiliste. Ds les zones de rencontre à 20, les voitures ont du mal à respecter les consignes. Meilleures salutations

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Catherine,
      Nous vous remercions pour votre commentaire. La rue est en effet affaire de tous. Nous pouvons revêtir plusieurs casquettes : cycliste, piéton, automobiliste, skateur…et ainsi être confronté à des problématiques diverses et donc d’être en capacité de se projeter dans toutes ces situations ! Comment je réagirai dans telle situation ? À quoi dois-je faire attention lors des mes déplacements ? Qu’implique mon type de mobilité ? Il ne s’agit pas de partager des messages moralisateurs mais au contraire d’inciter à faire réfléchir tout un chacun et pourquoi pas être à l’initiative de solutions nouvelles.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s