Les samedis du Patrimoine: Démons et merveilles

Publié par

▶Un peu d’histoire sur les origines, il y a plus de 300 ans, de l’Académie Nationale des Sciences, Belles lettres et Arts de Bordeaux.

  • Louis XIV accepta par lettres patentes données à Fontainebleau le 5 septembre 1712, puis enregistrées par le Parlement de Bordeaux le 3 mai 1713, l’autorisation de se constituer en académie. L’année 1712 marque la naissance de l’Académie Royale des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Bordeaux, ce qui en fait une des plus anciennes sociétés savantes de France installant celle ci comme centre intellectuel.
  • Le 3 avril 1716, Louis-Charles de Secondat, baron de la Brède, hérite de la fortune de son oncle, du nom de Montesquieu, de la charge du président à mortier (bonnet de velours) du parlement et fut élu à l’Académie de Bordeaux. Le plus prestigieux de ses membres devait en être ensuite à quatre reprises le directeur annuel, il devient un notable incontournable de la région.
  • Jean-Jacques Bel, avocat, conseiller au Parlement, élu en 1736, fut le grand mécène de l’Académie à laquelle il légua à sa mort, en 1739, son somptueux hôtel particulier situé sur l’esplanade du château Trompette, aujourd’hui Allées de Tourny, et sa bibliothèque.
  • En 1789, toutes les Académies, furent supprimées et on nationalisera des biens dont plus de 20 000 volumes de biens des couvents et d’émigrés
  • La compagnie réapparut en 1796, sous la forme d’une Société d’Histoire Naturelle et d’Agriculture, puis en 1797 d’une Société des Sciences, Belles-Lettres et Arts et enfin passa en 1803 sous la tutelle de la municipalité.

 

▶Conservation des ouvrages:

  • Température: entre 18 et 20° C
  • Hygrométrie: 50%
  • Aujourd’hui, différents moyens d’extinction existent pour lutter contre l’incendie. L’Installation d’Extinction Automatique à Gaz (IEAG) consiste à mettre en place un système permettant d’utiliser les caractéristiques de différents gaz dont l’Argon, qui agit par étouffement, pour éteindre ou limiter les effets d’un incendie.

▶Visite des réserves patrimoniales .

Frédéric Fourgeaud et Laurence Cremieu-Alcan, nous ont permis d’aller sur les traces de la nouvelle fantastique Onuphrius de Théophile Gautier, et découvrir quelques rubis démoniaques et diaboliques des fonds anciens et précieux de la  bibliothèque de Bordeaux.

  • Cauchemars, hallucinations, visions fantomatiques sont la matière d’Onuphrius, ou Les Vexations fantastiques d’un admirateur d’Hoffmann.

Onuphrius est Jeune-France et romantique à l’esprit faussé par les livres de légendes et de sorcellerie à la mode et les contes d’Hoffmann vont l’amener à la folie.

« Le message d’Hoffmann est bien souvent que la réalité est folie et que, à contrario et par un effet de basculement caractéristique de son art, le monde imaginaire est réel. »

  • Présentation du “Malleus Maleficarum” (Marteau des sorcières) qui est un manuel d’inquisition visant à faciliter l’identification des sorcières écrit par Sprenger Jakob (1436-1495) et d’Institoris. Cet ouvrage traite en 1ere partie de la nature de la sorcellerie et affirme que les femmes seraient par nature prédisposées aux tentations de Satan. La 2eme partie explique comment procéder à la capture instruire un procès organiser la détention et l’élimination des sorcières.
  • L’inquisition espagnole et en Aragon
  • Présentation de “la Démonomanie des sorciers” écrit par Jean Bodin (1530-1596)
  • “L’affaire des démons de Loudun” dite aussi “l’affaire des possédées de Loudun » qui provoqua en 1632, un défoulement des foules suivant le spectacle des exorcistes.
  • Présentation du “monde enchanté” de Balthasar Bekker (1634-1698) parlant d’Engastronimes ou Engastrilogues.

Entourés de passionnés et eux même passionnés, Frédéric Fourgeaud et Laurence Cremieu-Alcan nous ont fait passer un moment inoubliable au milieu de ces trésors.

Nous étions comme Onuphrius, nous n’avons pas vu passer le temps et avons fait dépasser la durée prévue pour la visite. Nos guides ont même du écorner sérieusement leur pause déjeuner pour nous faire plaisir. Nous nous en excusons auprès d’eux.

Retrouvez le programme sur : Le patrimoine vous ouvre ses coffres 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s