Le petit salon de la Bibliothèque Municipale

Publié par

La Bibliothèque Municipale innove encore en 2019 dans son offre de convivialité avec son public en organisant un samedi par mois de 14h30 à 18h, une occasion unique de partager la compagnie d’un écrivain, d’un journaliste ou d’un auteur autour d’une table.

C’est l’idée du « Petit Salon de la Bibliothèque » qui vous permettra de découvrir et de converser le 19 janvier 2019 avec un romancier bien connu des girondins : Jean-Michel Devésa.

Jean-Michel-Devésa

 

Il est né en 1956 à Alger, Maître de conférence habilité (titulaire) à l’Université Michel de Montaigne depuis 1997, Docteur d’Etat ès lettres et sciences humaines (1989, Université de Paris VII), Docteur de IIIe Cycle (1979, Université de Bordeaux III), Jean-Michel Devésa enseigne la littérature francophone du XXè siècle et de l’extrême contemporain à l’université Bordeaux Montaigne.

Il est auteur de nombreux travaux de recherche en littérature. « Bordeaux la mémoire des pierres » est son premier roman.

D’une mémoire de pierre l’autre, émergent alors une fable et la lèche saline corrodant la coque d’un paquebot de la Compagnie générale transatlantique peut-être dérouté de sa ligne ordinaire pour arracher une meute désemparée à sa terre et aux menaces pesant sur elle. Au milieu de cette foule partagée entre la panique et le désarroi, une femme, les yeux ouverts les lèvres closes .

Ces premières lignes de texte introduisent l’axe de la mémoire qui conduit le récit et fait un trait d’union avec le roman suivant de Jean-Michel Devésa , Bordeaux la mémoire des pierres (2015) dont la citation de Léo Ferré en exergue pourrait être reprise pour Une fille d’Alger son second roman: « Le seul droit qui reste à la poésie est de faire parler les pierres, frémir les drapeaux malades, s’accoupler les pensées secrètes ».

Ce n’est plus Bordeaux, la déambulation dans la ville, le souvenir de la femme aimée et les Républicains espagnols mais Alger et ses environs dans les derniers mois de l’Algérie française (du 8 février 1960 au 2 juillet 1962), un narrateur qui emprunte sans détour des éléments biographiques de l’écrivain et le choix voulu de quelques événements connus de la (dé)colonisation avec, en image-phare, le départ précipité de Pieds noirs, ce 2 juillet 1962, décrits et évoqués avec empathie et compassion dans les premier et dernier chapitres.

 

D’autres rendez vous sont prévus:

Le 9 Février verra la venue de la Revue Far Ouest, qui est présente uniquement sur le web et a pour ambition de questionner les grands enjeux qui traversent notre région du Sud Ouest : il s’agit de partir de chez nous, du local, pour ancrer des histoires et des personnages qui nous questionnent plus globalement sur notre place au sein de la collectivité.
L’originalité de notre média web réside en grande partie dans son format : les histoires y sont racontées sous la forme de feuilletons multimédias qui sont mis à jour chaque semaine.

 

Le 2 Mars sera l’occasion de rencontrer Claude Lemaire, propriétaire de l’Ascenseur Végétal situé en plein cœur du vieux Bordeaux, au 20 rue Bouquière, spécialisée dans le livre photo.

 

Pourquoi cette idée?
Claude Lemaire répond: En fait, je suis venu au livre photo par intérêt personnel. Cela fait depuis la fin des années 90 que j’achète et que je collectionne des livres photo. Pour faire vivre ma collection, j’ai beaucoup acheté et revendu sur internet, j’ai développé comme ça mon intérêt pour le livre photo et mon intérêt de collectionneur. C’était donc ma vie avant de me lancer dans le projet de l’Ascenseur végétal.

 

Rendez vous samedi à 14H30 au rez de chaussée de la bibliothéque de bordeaux meriadeck

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s