Portraits d’une ville du Port de la Lune à la Pleine Lune

Publié par

le CIAP (Centre d’Interprétation de l’architecture et du patrimoine , Bordeaux Patrimoine Mondial) propose en ce moment une exposition « Portraits d’une ville » destinée à faire connaitre l’évolution de la cité depuis -600 jusqu’à nos jours.

L’identité de Bordeaux, c’est un paysage. Le fleuve, la façade des quais, la couleur de la pierre, les élégants balcons en fer forgé, les quartiers d’échoppes qui profilent leurs silhouettes basses autour des boulevards. Les pavés et le maillage presque imperceptible des voies ferrées qui irradient les anciens faubourgs industriels des Bassins à flots et de la Bastide, constituent une unité, une alchimie intimement liées à l’esprit de la ville.

Mais ce paysage n’est pas figé, Bordeaux est une ville qui nourrit l’imaginaire, qui attire les architectes et les urbanistes. Autour de la colonne vertébrale du fleuve, le paysage urbain évolue et nourrit le dessin des nouveaux quartiers. A la Bastide, le plan d’ensemble du quartier Niel s’inscrit dans les anciens tracés des voies ferrées. Aux Bassins à flots, les matériaux utilisés pour les nouveaux aménagements évoquent l’architecture industrielle. La préservation d’éléments symboliques du paysage, comme les grues portuaires Wellmann et Wallace, devient constitutive du projet d’urbanisme. A la faveur de la réalisation de deux nouveaux ponts, les boulevards du XIX éme siècle trouvent un prolongement naturel sur la rive droite. Ils rééquilibrent le développement de l’agglomération, ouvrant ainsi un nouveau cycle au développement urbain durable de la métropole.

Bordeaux, c’est 1810 hectares inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Bordeaux Port de la Lune est inscrit depuis 2007 sur la liste du Patrimoine Mondial. C’est un ensemble urbain vivant dont le plan a conservé les traces de chaque étape de son évolution. Son périmètre de 1810 hectares comprend la Garonne, ses berges et tout l’espace urbain lié au développement du port rive gauche, jusqu’aux boulevards tracés au XIX éme siècle. La qualité des architectures et des ensembles urbains forment un paysage qui témoigne de la prospérité apportée par le fleuve. Une zone tampon d’attention patrimoniale de plus de 5700 hectares entoure le site inscrit suivant le tracé de la petite couronne de chemins de fer et la ligne de crête des coteaux rive droite. Le plan local d’urbanisme (PLU) et le plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMHV) permettent de poursuivre le développement de Bordeaux dans le respect des qualités reconnues par l’UNESCO.

Bordeaux, c’est plus de 360 monuments protégés

Bordeaux est la seconde ville de France après Paris pour son nombre de monuments protégés au titre des monuments historiques. Ils couvrent toutes les époques et tous types d’architecture: religieuse, domestique, militaire, ornementale… Ces édifices sont protégés du fait de leur intérêt historique, artistique ou architectural. Deux niveaux de protection existent : un monument peut être classé ou inscrit, le classement étant le plus haut niveau de protection. Tous les travaux de réparation ou de restauration sont soumis au contrôle scientifique et technique des services de l’Etat. Protéger un immeuble entraine aux abords de celui-ci la création d’une zone de protection située dans son champ de visibilité.

Bordeaux, c’est 1400 hectares recensés  dans le plan d’urbanisme

Entre cours et boulevards s’étendent sur plus de 1400 ha des quartiers de maisons individuelles qui forment la majorité du patrimoine bâti et du paysage urbain bordelais. La démarche de recensement de ce patrimoine menée depuis 2004 a pour objectif de bien le connaitre et d’encadrer son évolution pour préserver ses qualités. Relevé de terrain et documentation historique sont les fondements d’une réglementation à la parcelle progressivement intégré dans le plan local d’urbanisme depuis 2007. Les immeubles, ensembles ou jardins qui doivent être préservés sur le plan à l’ecelle1/10000° ainsi que les hauteurs et emprises d’éventuelles constructions nouvelles.

Bordeaux, c’est 3500 immeubles en site patrimonial remarquable

Le site patrimonial remarquable de Bordeaux accueille 20000 habitants dans près de 3500 immeubles. Ces 150 ha dans le centre historique sont couverts par un plan de sauvegarde et de mise en valeur approuvé en 1988. Conçu pour éviter la disparition des quartiers historiques et surtout maintenir leur rôle central au sein de l’agglomération, il édicte les règles à respecter pour mettre en valeur le patrimoine architectural et urbain dans cet objectif. L’Etat, la Métropole et la Ville de Bordeaux ont conjointement entrepris sa révision en 2010. Il faudra plusieurs années pour mettre à jour la connaissance de ce secteur et élaborer un nouveau règlement adapté aux exigences du développement durable et aux modes de vie de nos contemporains.

Bordeaux, c’est 3 monuments sur les Chemins de Compostelle

Les basiliques Saint-Seurin, Saint-Michel et la cathédrale, sont trois des 78 éléments (71 édifices et 7 tronçons) inscrits en 1998, au titre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France sur la liste du Patrimoine mondial. Bordeaux était en effet un jalon sur la voie pédestre passant par Paris, Tours et Poitiers, et le port d’arrivée des pèlerins venant du nord par la voie maritime.

Ces chemins sont inscrits par l’UNESCO au titre de bien en série : chaque élément possède des qualités qui contribuent à la valeur exceptionnelle de l’ensemble. Eglises ou simples sanctuaires, hôpitaux, ponts, croix de fer, etc… La diversité des éléments témoigne à la fois du pèlerinage en temps qu’exercice spirituel, mais aussi de son rôle décisif dans la circulation des idées et des arts.

 

Alain

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s