Les samedis du Patrimoine : Le livre, objet de passion et de création contemporaine

Publié par

Visite des réserves patrimoniales .
C’est en bravant les intempéries que je me suis rendu, le 2 février 2019, à cette visite qui m’a permis de découvrir, une nouvelle fois, l’étendue des richesses patrimoniales de la bibliothèque.
Héléne Fleury Ameztoy  et Laurence Cremieu Alcan, nous ont permis d’aller sur les traces, conservées à la bibliothèque Bordeaux Mériadeck, des livres d’artistes, d’expliquer et admirer certaines œuvres illustrant l’évolution des livres.

 Les origines du livre d’artiste sont nécessairement liées à l’histoire de l’écriture, de la peinture, de l’impression et donc à l’évolution du livre.

 Selon Yann Sordet, la passion des collectionneurs de livres s’exacerbe à mesure que ceux-ci s’en trouvent illustrés. Ce mouvement prend naissance vers la fin du XVIIIe siècle.

  • Fac-similé du recueil des Caprices de Goya. Disparates : cent deux eaux-fortes reproduites en héliogravure. Les Caprichos ont influencé plusieurs générations d’artistes et de mouvements aussi divers que « le romantisme « , « l’impressionnisme », « le surréalisme ». Dans cet album, il accentua l’effet du clair-obscur en utilisant des zones de lumières pour mettre en valeur les zones ayant une importance idéologique.

Au milieu du XIX éme siècle, surgit l’idée d’associer un artiste-graveur et un poète, dans l’esprit d’une bibliophilie moins luxueuse (ou « bourgeoise »), plus accessible donc.

  • Lucrèce ou la femme sauvage, de Gabriel Richard (pseudonyme de Richard Lesclide) auteur Bordelais. Cette édition originale, contient une planche de lithographie gravée par Légé à Bordeaux, d’après J. Philippe et une notice biographique sur Charles Monselet collée sur la contre-garde inférieure.
  • Les arts au moyen âge et à l’époque de la Renaissance : ouvrage illustré de dix-neuf planches chromo-lithographiques exécutées par F. Kellerhoven et de quatre cents gravures sur bois.

Au XX éme siècle : apparition de l’expression livre d’artiste, « La prose du Transsibérien » de Blaise Cendrars (1913), est un exemple du livre qui combine les formes de présentations. C’est un ruban de deux mètres, composé de quatre feuillets collés et conçu comme un dépliant à la manière chinoise.

  • Le Transsibérien de Blaise Cendrars (1966) est une édition illustrée d’un portrait inédit de Blaise Cendrars par Modigliani.

  • J B Vettiner 1871-1935

 A partir de 1960 apparait la bibliophilie moderne

  • Lettres à Morgan Philips Price de Iliazd
  • Ledendu-Le phare de Iliazd
  • Le Il et les signes de Bernard Noël ; gravures de Bertrand Dorny

A partir du début des années 1980 trois courants  s’affrontent:

D’un côté, certains englobent sous livre d’artiste tout livre d’un artiste reconnu, pour d’autres, livre d’artiste est ce que l’avant-garde américaine conceptualisa à partir des années 1960, et un troisième groupe considère que l’expression livre illustré ne doit s’appliquer qu’aux productions des années 1870-1970.

  • La valse des choux :  en souvenir de George Sand de Michel Butor et Barbara Schroeder. Cette édition originale contient 19 peintures de Barbara Schroeder rehaussées au pochoir
  • Les Villes invisibles de Gérard Trignac , ses gravures s’attachent principalement aux thèmes d’architectures imaginaires et de paysages fantastiques.
  • Lettres d’Inde (1979-1980). de Claude Lagoutte est un carnet de voyage composé de 72 feuillets d’illustrations. Le papier est teinté avec terres, poudres, thé, café …Les textes et dessins sont à l’encre noire, 1 dessin en couleurs, et des collages. Ce carnet est une lettre à sa femme, Françoise.

 Durant cette visite nous n’avons pas vu le temps passer, tellement nous étions accrochés aux lèvres et aux manipulations de nos guides, nous montrant leurs trésors choisis. Merci à ces passionnées pour avoir choisi cette si belle histoire à nous faire partager.
Toutes les femmes du groupes auraient bien aimées recevoir des lettres semblables à celles que claude Lagoutte adressait à son épouse !
Retrouvez le programme sur : Le patrimoine vous ouvre ses coffres 

Bibliothèque Mériadeck
85 cours du maréchal Juin
33000 Bordeaux
T: 05 56 10 30 00

Jean

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s