Des visiteurs du soir à Bordeaux-Bastide!

Publié par

Depuis un an, on trouve parfois cet animal, la nuit tombée, sur l’escalier extérieur d’un jardin, tout près du Club Séniors Nuits à Bordeaux-Bastide. «C’est un gecko, plus précisément une Tarente de Maurétanie, Tarentola Mauritanica», selon Matthieu Berroneau (herpétologue, spécialiste des reptiles – Association Cistude Nature).

C’est dans un jardin de Bordeaux-Bastide que s’est montré ce petit animal très craintif à l’allure de lézard. Un paysagiste habitant du quartier précise aussi : « Il y en a eu un sur mon mur l’été dernier». En effet depuis un an, de temps en temps, en début de nuit, il se croise sur le muret de ce patio. Toujours une nuit de printemps ou d’été, toujours au même endroit, toujours à cet angle de mur, toujours avec la même attitude. Couleur sable, un doigt de long, des yeux globuleux sans paupière, pupille en fente verticale. Là, immobile, à l’affût, en embuscade, très patient comme ce soir, il chasse. Des invertébrés. Il en raffole : mille-pattes, blattes, lépisme (poisson d’argent), larves, chenilles, araignées… Avec lui, papillons, mouches, éphémères, arthropodes et même moustiques tigres ne sont pas à l’abri. Il court vite et saute pour les capturer. Et ils abondent ici sur ce coin de mur. Ce gecko peut aussi marcher au plafond, comme une mouche, sans tomber : le dessous de ses pattes est muni de petites lamelles pourvues de poils spécialisés, «adhésifs». Cette race se reproduit peu : dans l’année, il n’y a que trois ou quatre pontes de seulement deux œufs, cachés dans la rocaille ou une écorce, c’est tout. L’espérance de vie ne dépasse pas quatre années. Cet animal inoffensif, n’est pas nuisible et son espèce est protégée. « Il est donc interdit de la déplacer, de la capturer, de la tuer intentionnellement, etc. » prévient Matthieu Berroneau.

Casanière

Où se trouve cette Tarente lorsqu’elle semble disparaître quelques jours ? Loin ? Pas du tout ! Elle ne m’éloigne jamais de son nid : trois ou quatre mètres tout au plus. C’est une anfractuosité entre deux pierres derrière mon escalier, très bien abritée, qu’elle regagne d’un bond à la moindre alerte. Elle s’y trouve bien au chaud l’hiver et à l’abri de ses prédateurs : chats, rats, hérissons, rapaces, sans oublier cette fouine qui traverse quelquefois furtivement mon jardin.

Méditerranéenne

Matthieu Berroneau l’affirme : « c‘est une espèce qui s’accommode bien de la présence humaine, et à la faveur du changement climatique et des activités humaines, elle est en train de s’installer dans de nombreuses villes du sud-ouest de la France. » Issus de migrations, ces reptiles sont d’origine méditerranéenne. Arrivés discrètement, petit à petit, depuis dix ans en Gironde, près des gares d’abord, grâce aux transports ferroviaires, ils sont encore mal reconnus et rares sur la rive droite de Bordeaux. L’herpétologue explique : « sa principale source d’introduction est probablement les oliviers, qui sont à la mode dans les jardins bordelais. Ces oliviers grandissent en Méditerranée et les tarentes les utilisent comme abri ou site de ponte. Quand l’olivier est importé dans la région, la Tarente est transportée dans le même temps».

Porte-bonheur

Aujourd’hui, le climat se réchauffant, l’installation de cette nouvelle espèce exogène dans l’herpétofaune bordelaise est inéluctable. Elle deviendra donc de plus en plus commune sur nos murs et dans nos jardins. Alors, à l’instar de certains villages toscans, la Tarente de Maurétanie pourra être considérée, à la Bastide aussi, comme porte-bonheur pour chaque foyer qui l’accueille.

Pour en savoir plus

Association Cistude Nature – Chemin du Moulinat  33185 Le Haillan.  Tél. 05.56.28.47.72   www.cistude.org

Livre : Atlas des Amphibiens et Reptiles d’Aquitaine (Matthieu Berroneau – 2014)

Éric

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s