Exposition: « Bastide Niel entre deux »

Publié par

Vingt-deux photographies de la ZAC* Bastide Niel du photographe Christophe Pit sont présentées depuis ce 18 décembre, Elles sont visibles entre les 136 et 150 avenue Thiers à Bordeaux-Bastide.

Christophe Pit, aidé par SAS aménagement Bastide Niel**, a régulièrement photographié  les zones industrielles et ferroviaires de Bordeaux-Bastide de 2014 à 2016. Ses prises de vue du secteur, empreintes saisissantes du passé bastidien. Le photographe, décédé en 2019, interroge à sa manière avec acuité les squelettes et les friches industrielles laissés en déshérence apparente. Ossatures abandonnées, carcasses décharnées, ferrailles indolentes, murs obstinément dressés, rigides. Tags et rouille, jeux d’ombres, d’eaux stagnantes et de lumières, réseaux caducs, plantes pionnières en reconquêtes. Tout témoigne du passé du site : entrepôts, usines, gare, quartier militaire, liaisons routières et ferroviaires, chemins traversants ; et du passé des hommes qui s’y rendaient, travailleurs, salariés et ouvrières, cheminots, chefs de gare et militaires, artistes d’un soir ou confirmés. Tags et signatures prolifèrent. Vagabonds, animaux errants, faune sauvage, cachettes pour rendez-vous discrets s’y devinent presque. Puis tout témoigne des mutations et perspectives qui s’y découvrent, sous-tendues par ces vestiges attendant une nouvelle étape. Le regard est amoureux, artistique, empli d’émotion, lucide, rigoureux. Saisissant aussi.

« Pour SAS aménagement Bastide Niel à l’instant de sa désignation comme concessionnaire de la ZAC**, c’était le moment de faire une forme de point zéro du site. Le projet et la motivation de Christophe Pit, de retour à Bordeaux, passionné de La Bastide, enthousiaste et compétent, ont séduit. Nous lui avons autorisé les accès et produit l’exposition d’aujourd’hui, imprimée sur dibond***. » précise la chargée d’étude de SAS Bastide Niel, qui rajoute, « le projet en réalisation ne démolira aucun bâtiment visible sur les clichés. Les charpentes métalliques, les socles et les structures seront réexploités, aménagés, la conservation des traces du passé et du patrimoine conservés sur la zone, à l’image des Ateliers Blériot ou des Archives Bordeaux-Métropole».Avenue Thiers, à Bordeaux-Bastide, le long mur bordant la ZAC supportait jusqu’à maintenant des tags colorés. Il a été repeint pour l’occasion en gris anthracite et accueille ces vues en format 180 sur 120 centimètres. En libre accès depuis le trottoir de l’avenue, jusqu’au printemps 2020.

Éric

*ZAC :  zone d’aménagement concerté

** SAS aménagement Bastide Niel est l’outil opérationnel du groupement solidaire Bordeaux Métropole Aménagement (51%), Domofrance (24,5%) et Aquitanis (24,5%) présidé  par Bordeaux Métropole Aménagement, concessionnaire de la ZAC Bastide Niel jusqu’en 2028.

***dibond : panneau composite réalisé à partir d’une plaque de polyéthylène (une matière plastique) prise en sandwich par deux très fines plaques d’aluminium thermoliées. Les photos y sont contrecollées et donc parfaitement planes.

Pour en savoir plus : http://www.bastideniel.fr/bastide-niel-accueille-lexposition-bastide-niel-entre-deux-de-christophe-pit/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s