« Contes au pays d’Arcadie » à voir et à écouter

Publié par

Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux présente du 20 janvier au 13 juin 2022 un voyage au pays de la   » vita contemplativa* « avec l’exposition : « Contes au pays d’Arcadie ». Un partenariat avec le Centre Hospitalier de Cadillac a permis aux patients d’écrire deux contes en regard des œuvres présentées.

L’Arcadie est une région du Péloponnèse, qui dès l’antiquité prend les atours d’un pays bucolique où les bergers chantaient leurs amours. Après avoir traversé l’aile sud du musée, le visiteur rejoint un espace où l’attendent quarante peintures et dessins qui récitent ce pays du mythe de l’âge d’or et d’un temps propice à la rêverie et à la poésie.

Bienvenue en Arcadie !

Dans sa présentation, Mme Sophie Barthélémy, directrice du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, évoque ce « paradis perdu, où les hommes vivaient en parfaite harmonie avec la nature et les animaux, un monde de l’opulence et de parfaite concorde. » L’exposition rassemble des œuvres du XVIIème au XXème siècle de la collection permanente du Musée. L’accrochage suit le fil de l’histoire des contes distribués en sections aux noms évocateurs: « Il était une fois » introduit le parcours en marquant l’importance de l’imaginaire chez les enfants. On entre véritablement en Arcadie avec une huile sur toile d’Alcide Girault d’après le tableau de Nicolas Poussin « Les bergers d’Arcadie« , ces bergers raffinés sont occupés à disserter autour d’un tombeau. Mme Isabelle Beccia, commissaire de l’exposition, rappelle que dans ce pays idéal: « les bergers connaissent deux contrariétés, celle de l’amour et celle de la mortet avec la présence d’un tombeau dans ce tableau on est bien face à un memento mori * ». S’ouvrent ensuite « Les paysages idylliques« , « Héros et force obscure » où l’on peut apprécier une série de gravures… Le parcours se terminant évidemment par « Le dénouement » avec le tableau « Le chevalier et la destinée » de l’artiste bordelais William Laparra (1873-1920).

Un conte, cela se raconte!

Dans le cadre de ses actions hors les murs, le musée a associé à cette thématique les patients et les soignants du Centre Hospitalier de Cadillac qui ont écrit, inspirés par les œuvres de l’exposition, deux contes à écouter sur smartphone (via le site du musée) et sur les audioguides disponibles pour la visite.
Dans un de ces contes, Jeanne imagine un monde peuplé de personnages, dont le vendeur d’images. Celui-ci offre à Jeanne une image qui lui ouvrira les portes du rêve. Devant le tableau « les bergers en Arcadie » Jeanne s’exclame à voix haute: « Même en Arcadie j’existe… ». Tout a été mis en place (carnet de visite, cartels en braille, accrochage bas pour le jeune public) pour que grands et petits suivent Jeanne dans ces paysages qui lui disent: « Bienvenue en Arcadie, que votre cœur vous guide.« 

Informations:

Musée des Beaux Arts de Bordeaux : 20, cours d’Albret, Bordeaux
site: https://www.musba-bordeaux.fr/
*vita contemplativa : vie de l’esprit qu’Hannah Arendt distingue de la vita activa.
*memento mori : « Souviens-toi de la mort »

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s