À propos

Nous sommes les seniors reporters ! Après une première équipe en 2018, notre deuxième promotion de 11 seniors a rejoint les bancs en 2019 ! Nous vous tenons informés de toutes les activités proposées aux seniors bordelais grâce à notre page Facebook Bordeaux Seniors

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques et des vos bons plans ! Toute démarche en ce sens est profitable à chacun.

Bonne découverte !

L’équipe des reporters dans la ville

La promo 2019 : 

Annie : J’ai toujours eu la nostalgie de ne pas avoir fait le métier de journaliste, attirée par la communication et l’écriture. Dès que j’ai vu l’affiche proposant de devenir « Senior reporter », j’ai immédiatement su que je devais en faire partie. Joyeuse et sympathique équipe, laborieuse aussi et si bien entourée. C’est parfois difficile mais je n’ai aucun regret et espère que nos lecteurs partagent le plaisir que nous avons en recherchant à les informer.

Antoine : Mon envie de communiquer, d’informer et de partager ont fait que j’ai de suite adhéré à ce projet. Quel plaisir de se documenter sur les événements culturels,associatifs,festifs,commémoratifs de Bordeaux et de les faire connaître. Quel bonheur de se réunir avec notre groupe de reporters,de partager nos découvertes, nos idées, nos bons plans, nos envies de reportages et d’en discuter entre nous. Nous formons vraiment une belle équipe et je me réjouis de participer à cette formidable aventure ! Je remercie tout particulièrement nos deux accompagnatrices et notre formatrice (elles se reconnaîtront) qui font que cette expérience soit un réel succès !

Brigitte : Dans un monde aussi dur, j’ai dit « oui » à cet appel à candidature. Je n’ai pas d’âge et pourtant je suis listée dans la catégorie peu enviable des « retraités ». Ce mot est difficile à prononcer car il est souvent synonyme d’ostracisé. La vie n’est pas un long fleuve tranquille, mais je gage qu’il faut se sentir utile. Reporter « en herbe » du jour au lendemain, à mes yeux je redeviens quelqu’un. Grâce à vous qui me permettez d’exister « A mon âge » je fais un pied de nez. Solidarité, divertissement et entraide, voilà pourquoi je signe et plaide. C’est pourquoi j’ai accepté avec euphorie de participer un peu à cet hymne à la vie.

Emmanuel

Eric : Découvertes attendues ou improbables// Problèmes abscons, sujets de fond, apologues// Partager, témoigner, publier sur un blog.// Coups de cœur soudains ou sérieux tours de tables, // Lundis se retrouver, se parler sans détour, // Avec bougonnerie, franchise ou humour, // Apprendre, se former, c’est bien pour tout cela, // Tenant l’I-pad, finalement que je suis là.

Jean-Lou

Patrick : Être sérieux sans se prendre au sérieux, esprit d’équipe, partage, découvertes, curiosité , toujours apprendre, écrire. Tels sont les maîtres mots de mon adhésion à ce projet, qui me permet, toujours, de rester « un actif », et de contribuer à mon épanouissement personnel. Les lundis de réunion avec mes confrères apprentis journalistes sont un véritable régal. Que du bonheur!

Pierre : Le festin est un vrai bonheur, d’odeurs, des goûts, des saveurs si particulier que l’ont trouve « parfois » chez l’Homo Sapiens. Il est curieux, il est agressif, il est joyeux : tout ça n’est qu’une image. Mais quelle belle image : des femmes et des hommes qui se réunissent pour former une équipe de gagnants. En avant toute, et pour paraphraser un ami matelot « Hissez le grand Fok !  »

Sylvie : Créer des sourires, voir les yeux s’allumer quand les personnes parlent de leur passion ou de leur action dans un projet, c’est valoriser le rôle social, humain et concret des intervenants et des seniors, c’est partager des richesses culturelles et fondamentales dans le vivre ensemble à Bordeaux. Souligner l’importance de la « silver economy » qui relie les seniors et tous ceux qui s’emploient à leur bien-être, mettre son temps, sa curiosité et sa plume ou sa tablette numérique au service des trésors que l’on peut découvrir et partager, c’est contribuer à l’épanouissement commun, tout simplement ! »

Yandam

Yannick : Mon métier de commercial m’a conditionné dans le plaisir de communiquer, de rencontrer, d’écouter attentivement pour comprendre l’autre. Par contre, il ne m’a pas laissé le temps de bien connaître ma ville, son patrimoine, ses programmes culturels,ses animations, son organisation sociales… Quand j’ai pris connaissance du projet des seniors reporters, j’ai immédiatement pensé que cette activité me correspondait parfaitement : j’allais pouvoir m’exprimer dans la continuité de mon expérience et en même temps, prendre le temps de découvrir enfin Bordeaux, en le partageant avec une équipe sympathique animée par une même aspiration.

La promo 2018 :

Alain : Ce qui m’apporte la plus grande satisfaction à travers ce projet, c’est la découverte des autres et de leur mode de vie, la prise de conscience de la différence entre ce que l’on croit connaitre et la vie quotidienne des gens. L’image à garder, c’est que les seniors sont des personnes qui malgré des conditions de vie parfois difficiles gardent le sourire en toutes circonstances !

Jean : Ce que je retiens de ce projet, c’est la vision de la diversité des reporters faisant de leurs différences une unicité de réponse en englobant les idées de chacun et cela en prenant plaisir à l’exercice. La diffusion également, et surtout, le fait de ne pas se prendre au sérieux !

 

Paul : La découverte et le contraste des points de vue, la complémentarité aussi. L’idée qu’il y ait différents niveaux de lecture possible sur une même image. Laisser primer l’émotion sur la raison.

 

Marie-José : Être Senior Reporter est pour moi une aventure vécue au sein d’une équipe. Nous arpentons la ville, les quartiers et les structures municipales. C’est un enrichissement personnel que complète une formation technique pour s’approprier des nouveaux savoir-faire dans l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Mireille : Dans le fait de rencontrer des seniors sur le terrain, on retrouve un échange de sérénité dans cette catégorie d’âge, la plénitude, la sagesse, le lâcher prise, une vie simple, la quiétude, le calme…l’apaisement d’un quotidien et d’une vie souvent tumultueuse.

 

Sylvie : Le fait d’être interpellé, de porter un regard sur des sujets nouveaux, qui ont la capacité de nous apporter quelque chose de différent et que l’on n’aurait pas abordé seul. C’est aussi la symbiose entre reporters, comparer nos expériences, nos sensibilités pour en faire un sujet commun. Ce qui est insolite pour nous génère de l’intérêt pour le lecteur !

Chantal : C’est surtout la découverte des centres sociaux, comprendre comment sortir de l’isolement. C’est aussi le bouillonnement des idées, comment les mettre en pratique, à qui les faire partager, comment les diffuser ? Faire partager et partager. Finalement, c’est la découverte de plein de choses !

 

Lionel : Les reporters seniors : une expérience unique dans une ville unique qui doit ouvrir vers la pluralité. Un projet enrichissant à tous les points de vue. Nous sommes une équipe de bâtisseurs où chacun apporte sa pierre au service de la maison commune. Échange, partage, rigueur, tolérance, écoute : voilà ce que j’ai rencontré dans le cadre de ce projet !

Valérie : C’est l’aspect innovant de cette expérimentation qui m’a tout de suite séduite. Faire partie d’une équipe pionnière était un beau défi pour moi-même et me donnait la possibilité d’être actrice dans ma ville en participant à cette aventure collective de réflexion et de co-construction d’un nouveau projet à destination des seniors.