Ecocycle, précurseur d’une conscience écologique!

Publié par

Un idéal est par essence inaccessible, pourtant Christian Barbier et son frère y sont parvenus en créant « Ecocycle » une entreprise qui achète, revend, répare des bicyclettes et surtout les recycle.

Christian Barbier vit son métier comme une philosophie. Il cite Albert Einstein qui disait « La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas tomber ». Face aux importations massives de Chine par des grandes surfaces spécialisées, il précise: « il est indispensable de s’organiser, et de se structurer pour choisir d’autres voies ». En effet , comme pour de nombreux autres produits, il est plus intéressant pour le consommateur d’acheter que de réparer, ce qui tue le marché de la réparation et génère des stocks considérables de déchets. Il s’organise pour récupérer le plus grand nombre de bicyclettes quelques soit l’état pour les reconditionner, les réparer, prélever les pièces. Il crée ses propres outils pour démonter l’indémontable et il recrute des apprentis de tout âge qu’il forme.

Une passion durable

Dans les années 70, Christian et son frère, alors dans l’éducation nationale comme professeur d’éducation physique et professeur de mathématiques, consternés par la prise de conscience du développement exponentiel de la consommation et ces déchets, créent leur petite entreprise « Réparation express». Elle devient en 1977 « Ecocycle ». Ils arrivent à développer jusqu’à 6 magasins qu’ils céderont progressivement aux employés. Ils n’en gardent qu’un pour maîtriser la problématique des pièces détachées, et reconditionnement avec 7 salariés dont 4 appentis. À 68 ans, quand on l’interroge sur sa retraite, Christian répond « la retraite ? Pourquoi faire, je rends service ». Son magasin ne désemplit pas, il y règne une ambiance décontractée. Un coup d’œil s’impose dans l’arrière-boutique véritable caverne d’Alibaba de pièces suspendues au plafond dans un clair-obscur sûrement voulu. Il fait aussi de la location pour ceux qui souhaitent se balader de temps en temps.

Information

36 avenue Aristide Briand 33700 Mérignac (tout prêt de st Augustin)

0556960750

Un commentaire

  1. Article très intéressant ! Si j’ai besoin de faire réparer mes vélos j’irai le voir,il m’a l’air bien sympathique ce réparateur de vélos.
    Bravo Yannick, tu trouves toujours des personnages qui sortent de l’ordinaire.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s