Un centre de ressources de la solidarité numérique

Publié par

Logé dans les locaux de « Sésame », le centre de ressources de la solidarité numérique offre des ateliers et des formations d’accompagnement au numérique ainsi qu’un suivi des projets, mais il est également prêté aux associations.

Rattaché à la métropole de Bordeaux ce centre est hébergé dans les locaux de l’espace Sésame, place Canteloup à Bordeaux, mais propose un service aux 28 communes de la métropole. Daniel Penicaut, responsable de ce centre ressource indique que « son objectif premier, c’est d’accompagner les professionnels du champ social… ». Ceci inclut un panel large de personnes qui vont « des bénévoles associatifs, des salariés des associations, des agents des services publics, des collectivités, en fait ce sont tous les aidants qui ont besoin à un moment donné d’accompagner les gens au niveau du numérique ».

La formation principale 

La mission essentielle reste une formation de 5 jours « mise en place pour offrir un bagage numérique minimum à tous les aidants ». Cette formation a été créée avec les associations pour qu’elle réponde aux besoins du public, en les accompagnant sur le numérique. Elle dure 30 h, s’étale sur 5 jours avec 3 formateurs et 7 modules. Elle est déclinée à plusieurs endroits dans la métropole y compris à Bordeaux dans l’espace Sésame. Sa gratuité est complète. Le 1er module est sur les notions fondamentales de la vie numérique aujourd’hui, le 2ème sur la pédagogie : Comment transmettre ? un autre sur l’informatique pure : ordinateur, notions de sécurité, …puis sur les mobiles : les téléphones… « je leur donne des outils en lien avec leur travail qui vont leur simplifier la vie ». Les 3 derniers modules « sont encadrés par un écrivain public, qui est juriste en même temps » et qui va expliquer le rôle de l’écrivain public ; il y a également un module sur l’administration électronique : les grands sites, comment s’en servir ? le dernier module est sur l’illettrisme, analphabétisme, le français langue étrangère : comment le numérique peut mieux accompagner les personnes ayant ces difficultés-là (langue, cognition…).

Le prêt aux associations et synergie des structures du numérique

Une salle de réunion bien équipée en ordinateurs, rétro-projecteur, tableau peut être prêtée, gratuitement, sur demande d’associations diverses (« La cravate solidaire », « Emmaüs connect », etc).  Pour faire suite aux formations, une sorte de « service après-vente » est proposé aux structures, aux gens qui ont suivi la formation. Une aide peut être donnée pour accompagner, monter les projets, créer un site internet. Une fois par mois, un atelier de « bonnes pratiques » est institué. Une réunion sans thème proposée aux personnes ayant suivi la formation. C’est un lieu d’échange. Quelles sont les nouveautés pratiques pour ce centre de ressources de la solidarité numériques? l’idée est de se mettre à jour. L’autre rôle est de mettre en synergie les structures qui s’occupent du numérique sur Bordeaux et toute la Métropole. Un petit manuel recense ces structures pour toute la métropole ; C’est « le numérique pour tous« . On le trouve également en version internet sous numeriquesolidaire .fr. Pour finir, le centre de ressources met en contact associations ou particuliers, avec la société « éco-micro » qui recycle des ordinateurs et propose du matériel informatique à des tarifs abordables monreconditionne.fr.

Infos pratiques:

Contact: Daniel Pénicaut 05 56 10 26 13

Philippe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s