Alternative Urbaine: une association qui marche….

Publié par

Remettre en selle des personnes en difficulté par le biais de la balade urbaine dans Bordeaux et ses alentours est le crédo de cette association créée en 2017.

Esteban Ansorena en est le président. Son idée est « de montrer un Bordeaux hors des sentiers battus et de valoriser les quartiers populaires en racontant la petite et la grande histoire du patrimoine matériel et immatériel . Cela permet de raconter l’histoire sociale des quartiers, leur activité industrielle et leur habitat ». Pour accompagner ses balades, l’association procède à un recrutement annuel de 10 à 12 personnes. Des structures sociales lui envoient des candidats en insertion professionnelle.Le président ajoute, « l’objectif est de leur rendre de la dignité et leur procurer un emploi car Alternative Urbaine fonctionne comme un tremplin. »

Les « éclaireurs« 

C’est le titre donné aux personnes recrutées. Esteban Ansorena précise que « marcher et animer les balades leur apprend à revivre car certains d’entre eux reviennent de très loin, vivant dans l’isolement et n’ayant plus de vie sociale ». Elsa Fisniku est Albanaise. Éclaireuse pour la 2ème année, elle dit combien l’expérience est enrichissante . Très absorbée par l’accompagnement quotidien de son fils autiste, elle a découvert un nouvel horizon: « apprendre à parler en public avec un acteur professionnel et savoir gérer son stress, découvrir le patrimoine culturel de la ville et apporter sa touche personnelle à la balade ». Pour le président, « le changement de rôle est important car désormais, ce sont eux les sachant, c’est un statut qu’ils n’ont jamais eu ». Au bout d’un an, 60% d’entre eux trouvent un travail et reviennent faire du bénévolat pour rendre ce qui leur a été donné. Des personnes handicapées sont intégrées à l’équipe, elles reprennent confiance car elles sont perçues différemment.

Demandez le programme

D’une durée d’une heure et demie environ, 8 parcours sont proposés, 4 sur la rive droite: Lormont, Cenon, Floirac et La Bastide, 4 sur la rive gauche: Belcier/Carle Vernet, St Michel, le Grand Parc, Bacalan/Claveau. Chacun est conduit par un éclaireur et un bénévole qui présente l’association aux promeneurs, assure la sécurité et le bon fonctionnement de la balade et; présente le « chapeau » à la fin de la balade. Le prix est libre, entre 5 et 10€. Suite aux contraintes sanitaires, les visites sont actuellement stoppées , la reprise est prévue le 22 mai. Il faudra tenir compte de la jauge réglementaire, la norme actuelle est de 10 personnes. Esteban Ansorena conclut en disant « sa fierté de donner leur chance à des personnes qui reviennent de loin. Certains lui disent qu’il leur a sauvé la vie ».

https://bordeaux.alternative-urbaine.com

5 commentaires

  1. Article très intéressant qui permet de découvrir une structure très belle et très riche.Merci de nous en faire découvrir d’autres.

    J'aime

  2. Bravo pour ce reportage et bravo à cette association ! Je trouve que c’est une bonne idée ces balades pour faire connaître le patrimoine assez méconnu des quartiers de Bordeaux et sa banlieue.Si en plus ça aide les gens à se réinsérer c’est que du bonus.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s