Bordeaux vu d’en haut

Publié par

Le soleil vous donne envie de visiter Bordeaux ou de le faire voir à vos proches en visite ? l’été est sans conteste la meilleure période pour cela. L’idéal est de commencer par une vue d’ensemble au cœur de la ville, en choisissant un endroit élevé d’où l’on embrasse du regard tout le centre-ville. Il n’en manque pas à Bordeaux. Petite sélection.

Bordeaux d’en haut de la Tour Saint-André

Pourquoi ne pas commencer par le « must », désormais incontournable pour le touriste, surtout s’il est amateur de « Bordeaux » : la Cité mondiale du Vin ? En effet, dans le prix de votre ticket d’entrée et de votre visite interactive très complète de l’univers viticole, vous aurez droit à une dégustation parmi une vingtaine de bouteilles du monde entier à votre choix avec en prime, du dernier étage, une vue époustouflante à 360° sur la Garonne et le nord de la ville. Vous surplomberez même le Pont-levant Chaban-Delmas (dont les piles se visitent également, avec ascension au sommet). Le Belvédère du huitième étage se gagne sans effort, grâce à un ascenseur géant – « petit » détail qui peut avoir son importance pour les personnes fatiguées par la canicule ou par leur état de santé.

Panorama depuis la terrasse du Mama Shelter

Si vous êtes nombreux et que le prix des tickets vous effraie, voici un bon plan B pour commencer votre découverte : place Saint-Christoly, dans l’hyper-centre historique de la ville, entrez dans l’ancienne Tour du Gaz, aujourd’hui devenue le Mama Shelter ; vous pouvez ici accéder gratuitement à la terrasse branchée de ce temple du luxe, avec un hôtel-bar-restaurant unique. En traversant la salle du rez-de-chaussée, prenez là encore l’ascenseur et, là-haut, dégustez à la fois votre consommation et le paysage de toits environnant. Admirez notamment au loin la Tour de la Grosse-Cloche et la flèche St-Michel (qui se visite également, mais à la force des mollets…)

Le plus beau point de vue

Depuis le sommet de Saint-André, place Pey-Berland

Bien plus haut se trouve le sommet de la flèche de la cathédrale Saint-André, qui offre un panorama sans équivalent au coeur même de la cité. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Tour Pey-Berland constitue en fait le clocher séparé de la cathédrale Saint-André, qui culmine à 66 mètres au-dessus du sol. On peut faire en plein vent le tour complet de la coursive – déconseillé aux personnes sujettes aux vertiges, même si un grillage assure parfaitement votre protection – et reconnaître absolument tous les monuments et quartiers de la ville. Profitez-en aussi pour admirer de très près les gargouilles médiévales et la dentelle de pierre blonde sur la cathédrale gothique. Attention toutefois : l’ascension des 233 marches exige une bonne forme physique, à ne pas entreprendre en plein après-midi caniculaire si l’on a des soucis de santé. Comme le précise avec le sourire Antoine, agent d’accueil et de sécurité : « pour mettre un ascenseur, il aurait fallu enlever la cloche… » Impossible, en effet. Désormais, vous ne risquez plus de malentendu si un ami vous dit : « Je voudrais faire des photos de toits ! », vous saurez tout de suite où l’emmener…

Informations pratiques :

Cité du Vin : Tram B, arrêt Bassin à flot ou Bat’3 arrêt Cité du Vin

https://www.laciteduvin.com/fr/preparer-votre-visite/offres-tarifs/les-billets

Mama Shelter Bar : place St-Christoly, arrêt Tram Hôtel-de-Ville (lignes A et B)

Tour Pey-Berland : tram A ou B, arrêt Hôtel-de-Ville. Ticket : 6 euros, gratuit – de 18 ans.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s