La Maison du Pèlerin au cœur de Bordeaux

Publié par

La longue histoire des chemins de Compostelle place Bordeaux sur leur trajectoire. Le nombre de pèlerins augmente d’année en année, ces derniers trouvent sur leur chemin des structures d’accueil en expansion.

L’association « Bordeaux Compostelle » voit le jour en 2012 et compte environ 120 bénévoles qui renseignent plus de 3200 personnes par an. Pour répondre à des besoins d’hébergement, « La Maison du Pèlerin » apparaît à Bordeaux en 2014, rue des Argentiers, le long de la rue de la Coquille – symbole du pèlerinage de Saint Jacques – au cœur du quartier historique. Chaque année, quelque 800 nuitées sont réservées par des pèlerins. La structure propose douze couchages, une salle à manger mais aussi une cuisine équipée à partager avec les autres hôtes. Elle accueille pèlerins et curieux en quête de conseils, organise deux fois par mois des marches de préparation ainsi que des conférences – les « cafés jacquaires ». Il est possible de la visiter chaque année aux journées du patrimoine.

Le pèlerin des temps modernes

L’esprit du pèlerinage évolue et les motivations pour marcher sont variées : touristiques, sportives, médicales, écologiques, mentales, etc. L’association est donc amenée à s’adapter mais surtout à développer de nouvelles idées pour rester dans l’air du temps. Ce développement se retrouve chez les éditeurs de guides touristiques comme Lepère, Michelin, Rando Édition ou encore les éditions du Vieux Crayon qui publient des ouvrages spécialisés sur le périple vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Un pèlerinage à bord du « Belem »

Depuis 2016, la tradition ancestrale du pèlerinage maritime a été réhabilitée par deux fois par l’association « Bordeaux Compostelle », permettant ainsi à quarante-huit pèlerins de vivre une expérience hors du commun. L’expédition se fait à bord du fameux trois-mâts le « Belem » et dure cinq jours, jusqu’à mouiller dans le port de La Corogne où les pèlerins débarquent. De là, direction Saint-Jacques-de-Compostelle par la route. La ville fourmille de pèlerins venus du monde entier. Il y règne une ambiance joyeuse et sereine jusqu’à tard dans la nuit. Au matin, une procession se forme à quelques kilomètres de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle où une cérémonie religieuse attend les pèlerins. Des pèlerins de toutes nationalités se rassemblent qu’ils soient croyants ou non croyants, après un long voyage sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Aux origines du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Après la mort du Christ, saint Jacques, un de ses apôtres, part évangéliser l’Espagne. Il est exécuté à son retour à Jérusalem. Ses disciples le ramènent en Galice et l’enterrent là où sera érigée la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ce n’est qu’au IXème siècle que son culte commence, grâce à l’ermite Pelage qui retrouve sa sépulture. Les rois de Galice font alors construire une église, laquelle attire les premiers pèlerins, puis une cathédrale. Détruite par les Maures, elle sera reconstruite pour devenir la cathédrale actuelle. Saint-Jacques-de-Compostelle devient rapidement une destination importante pour les pèlerins, après Rome et Jérusalem.  L’affluence sur les chemins vers Compostelle décline au XIXème siècles. Dans les années 1950, Monsieur Lacoste-Messolière rassemble des groupes de personnes pour créer un guide des refuges et développer une structure associative par département. C’est ainsi qu’en 1987, naît L’Association des Amis de Saint-Jacques-de-Compostelle qui est la première association chargée de l’accueil et l’hébergement des pèlerins de Gradignan, au prieuré de Cayac. En 2006, un second refuge ouvre ses portes au Bouscat, en Aquitaine. « La Maison des Pèlerin » s’ajoute à la liste des structures permettant un accueil convivial et pédagogique. Pour pérenniser les actions, elle souhaite recruter des bénévoles. Avis aux amateurs de marche!

Infos Pratiques

Téléphone : 05 56 48 11 63

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s