Vivre l’instant présent grâce à la méditation de pleine conscience

Publié par

Écouter son corps, ses émotions; se concentrer sur soi et sur le moment présent, des attitudes simples en apparence, pour lesquelles de nombreuses personnes choisissent d’être guidées. Zoom sur la méditation de pleine conscience, une pratique au succès grandissant.

Accessible à tous, la méditation de pleine conscience peut être pratiquée n’importe où, n’importe quand, quel que soit l’état de santé! Allongé, assis ou même debout, cette dernière donne des outils pour atteindre cet état de concentration sur soi. Une évidence? Pas tant que ça au regard des maux causés par le stress.  La méditation de pleine conscience ramène l’attention dans le présent et entraîne le cerveau comme un muscle permettant de se rendre compte de la dispersion de nos pensées. L’étape suivante vise à revenir à l’instant présent, à observer ce qui se passe en nous. L’objectif de ces exercices: entraîner l’attention et développer la capacité d’être présent à ce que l’on vit dans le but d’améliorer la qualité de vie. Emmanuelle Roques, instructrice en méditation de pleine conscience, en explique les origines: « cette pratique est issue des traditions bouddhistes. Ils se sont rendu compte de leurs bienfaits sur l’esprit, cela l’amène à un entraînement mental bénéfique pour la santé ».

Méditer, ça s’apprend!

« Alors, l’esprit ne regarde ni en avant, ni en arrière, le présent seul est notre bonheur ». Deux siècles en arrière, le Faust de l’écrivain Goethe l’affirmait déjà! Pourtant, « atteindre cet état nécessite un entrainement » selon Emmanuelle Roques, présente à la journée 100% sport et bien-être. Elle a proposé ce jour-là aux participants de faire un exercice basique pour s’initier à la méditation de pleine conscience. Un déroulé qui donne un aperçu de la pratique! Debout ou assis, le dos droit sans crispation,  les pratiquant.es sont invité.es à prendre conscience de leur corps, de leurs pieds, de leurs jambes pour remonter doucement jusqu’au cou et aux épaules. Chacun.e observe ce qui se passe à l’intérieur du corps. Puis l’instructrice leur propose de porter leur attention sur la respiration sans la modifier. Les mouvements provoqués par ces respirations sont contemplés sans changement à apporter. « Cet exercice de base peut être fait n’importe quand , pendant la vaisselle, dans le bus… » affirme Emmanuelle Roques. Une pratique qui s’adapte au quotidien de chacun.

infos pratiques:

Pour apprendre à méditer, des sessions d’initiation sont proposées par: http://www.meditation-mbsr-bordeaux.fr

Annie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s