Une exposition colorée sur « El dia de muertos »

Publié par

Lieu incontournable de la vie bordelaise, le Jardin Public, très fréquenté des petits et des grands, n’en est pas moins un lieu de culture. Jusqu’au 12 novembre, ses grilles accueillent une exposition de  Vidal Barrones Murillo haute en couleur avec 22 photographies illustrant El Dia De Muertos (Jour des morts), une tradition célèbre au Mexique.

Au Mexique, célébrer les morts, est une tradition qui remonte à 3500 ans environ, à l’époque des civilisations méso-américaines. Lors de l’époque Moctezuma (dernier empereur aztèque), les Aztèques célèbrent 2 fêtes majeures pour les défunts : une pour les enfants (Miccaihuitonti) et une pour les adultes (Hucymiccalhuiti). Plus tard, les Espagnols avaient l’habitude de venir dans les cimetières pour y déposer du pain, du vin, des fleurs pour la Toussaint. Ils pensaient que les âmes parcouraient la terre. Tous craignaient qu’elles s’abattent sur eux pour les emporter avec elles. C’est pourquoi ils préparaient des autels avec du pain et du vin pour les apaiser.

Rituel et célébrations

Le 1er novembre est le jour des enfants qu’on appelle « angelitos » , et le 2 novembre est dédié aux adultes disparus. C’est l’occasion de se réunir en famille. Les familles se rendent dans les cimetières pour nettoyer les sépultures et érigent des autels dans leurs maisons afin d’y déposer leurs offrandes. La fonction première des offrandes est de faire plaisir aux défunts. C’est pourquoi les aliments prennent une place importante : pain de la mort petits crânes en sucre, bonbons,chocolats et bien sûr la fameuse téquila. Les fleurs sont également très présentes et notamment la fleur cempoalxuchitl de couleur orange . Mais elles sont aussi blanches ou violettes. Les Mexicains n’ont pas peur de la mort. Ils se moquent d’elle, jouent avec. Ils mangent, boivent, chantent, dansent sur les tombes. Cela peut nous paraître choquant, voire provocant, mais ne serait ce pas une autre manière d’aborder la vie? Parallèlement à cette expo, des festivités intitulées  « Le café mortel mexicain » se tiendront à la salle Gouffrand rue Gouffrand à Bordeaux le 2 novembre.

©Photographie de Vidal Barrones Murillo

Infos pratiques: jusqu’au 12 novembre sur les grilles du Jardin Public Cours de Verdun Bordeaux.

Patrick

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s