Immersion artistique dans la maison aux personnages

Publié par

À  proximité de l’hôpital Pellegrin, les artistes Ilya et Émilia Kabakov ont installé entre tramways et voies de circulation une maison semblable à beaucoup de demeures du quartier avec à l’intérieur une installation artistique faisant écho au quartier.

L’installation est une pratique artistique qui se matérialise par une œuvre en 3 dimensions (en intérieur ou en extérieur), elle met le spectateur en situation. La participation de celui-ci est parfois convoquée, on parle alors de performance*. La singularité de cette maison est précisée par Marion Danthez, chargée de valorisation du programme l’art dans la ville, « c’est une œuvre très atypique en matière d’art dans l’espace public, qui déroute et fascine. Avec sa forme de maison, cette sculpture se fond dans son environnement et n’est pas identifiée comme œuvre. Elle se découvre de l’extérieur et la posture qu’elle propose au visiteur est celle du curieux qui regarde par la fenêtre. Une fois que l’on a osé, au-delà de ce premier abord déroutant, on plonge dans un livre d’histoires grandeur nature où l’on découvre la puissance de l’imaginaire pour combattre l’isolement, la solitude, la maladie ou encore les obsessions. En cette période de crise sanitaire, les récits de ces habitants résonnent particulièrement en nous. Les publics scolaires accrochent très bien avec cette œuvre, c’est une de celles que nous leur montrons en priorité et les échanges sont souvent très riches ».

La visite de la maison

Un petit jardin ouvert au public permet l’accès à cette maison. À travers les fenêtres il est possible de découvrir, au moyen d’une installation, la passion de chacun des 7 habitants de la maison. Des plaques narratives accrochées au mur permettent d’entrer dans leur intimité. Les héros de ces monologues transportent l’imaginaire du spectateur dans un univers onirique . Les récits forcent la réflexion, par exemple, en barque sous les voiles, raconte comment la traversée de l’océan, trop risquée pour le vieux narrateur, se termine dans sa chambre avec le questionnement suivant : « À vrai dire, je ne sais pas ce qui est pire, une tempête en mer ou cet incessant hurlement de la ville ? ».

Un parcours artistique dense

Ilya et Émilia Kabakov sont nés à Dniepropetrovsk République Socialiste Soviétique d’Ukraine. Ils se sont installés à New York en 1992. Leurs nombreuses œuvres ont été montrées dans le monde entier. Encore peu connus en France à l’époque, Monumenta au Grand Palais à Paris les invite en 2014 à présenter une installation surprenante, telle une ville insensée : « l’Étrange Cité« .

*Ce concept est assez récent, il prend néanmoins ses racines dans les années 20 quand des artistes commençaient à mettre leurs œuvres dans l’espace. C’est dans les années 50 que le terme apparaît.

Infos pratiques:

La maison aux personnages est située place Amélie Raba Léon, à Bordeaux. Tram A hôpital Pellegrin. L’accès est libre 7jours/7. Elle a été acquise par la CUB de Bordeaux dans le cadre du programme lié à l’arrivée du tramway.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s