Le cinéma Utopia, une longue histoire de transformations… Episode 2

Publié par

Récupérée en 1997 par le réseau de « Cinémas independant Utopia » l’ancienne église est destinée à devenir un cinéma d’art et d’essai. Monsieur Troudet, le directeur, a conservé un album retraçant la renaissance de la construction, réhabilitation qui a durée deux ans.

Les travaux de remise en état ont été financièrement aidés par le Centre national du cinéma et la Drac (Direction Régionale des Affaires Culturelles). « C’est un bâtiment non classé mais en secteur sauvegardé ce qui a contraint les entreprises à refaire la toiture en ardoises et reconstituer en pierre les éléments d’origines dont les superbes arcades intérieures parfaitement restaurées par l’entreprise Oz » explique Monsieur Troudet. La consolidation des fondations a remis à jour des ossements, rappel de l’origine religieuse du bâtiment où l’on enterrait les morts sous la dalle. Le vitrail de la façade est l’œuvre d’un artisan bordelais, l’immense portail bois de l’entrée est un élément de récupération arrivé d’Avignon. Les élèves de l’École des beaux arts de Bordeaux ont peint sur les murs des salles de cinéma, les poutres de la charpente, des motifs religieux et des éléments de décoration, « chinés dans des brocantes alentours » ont été disposés dans les salles de projections, en rappel de la vocation première de cet édifice.

La vieille Église Saint Siméon, rajeunie, embellie devient en 1999 l’écrin du cinéma d’art et d’essai UTOPIA avec cinq salles (deux dans l’ancien bâtiment et trois construites en arrière-plan) dédiées à des films sélectionnés et à des spectateurs enthousiastes et fidèles. La façade et la décoration intérieure sont un lien direct avec le passé religieux : cela a-t-il un impact sur la fréquentation du cinéma ? « Non » répond monsieur Troudet, le seul incident a été la réponse d’un architecte sollicité pour le suivi du chantier, pour qui « la réutilisation architecturale du passé constitue une parodie et ne présente aucun intérêt ». Au contraire clients fidèles et nombreux touristes succombent à la sérénité du grand hall d’accueil. Le choix des films effectué par toute l’équipe du cinéma ne tient compte d’aucun principe religieux, moralisateur ou commercial. La création d’un espace restauration et une terrasse envahie aux beaux jours ajoutent à l’agrément de cet espace plein de charme… L’ Utopia, malgré la conjoncture ne cesse d’innover et s’ouvre à une nouvelle vocation à l’initiative de l’association des « amis de l’Utopia » les CinEssentiels.

Infos pratiques:

cinéma Utopia – place Camille jullian – Bordeaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s