Radio Clairière – la radio qui prend l’air

Publié par

 

Chaque lundi, l’équipe de « Radio Clairière, la radio qui prend l’air », prépare sa prochaine émission à l’EHPAD public de Caudéran, «La Clairière de Lussy». Un atelier créé et soutenu par la psychologue Caroline Brun.

Comme chaque lundi, une équipe paritaire de huit résidents motivés se retrouve, un peu à l’étroit, en conférence de rédaction. Elle se penche aujourd’hui sur l’interview du cuisinier. Le sujet : la sécurité alimentaire. Cinq empoisonnements de l’EHPAD de Lherm, près de Toulouse, le 31 mars dernier ont interpellé. «On voudrait bien savoir comment cela a pu se passer». D’où l’entrevue avec le chef. «Nous avons le droit de savoir comment cela marche ici. Comprendre la modernité des conditionnements de notre nourriture. Les bons repas, de qualité, c’est tout ce qui nous reste en fin de vie», affirment les résidents. En effet, comme pour chaque émission, un sujet d’actualité est traité. «Nous suivons l’actualité et on l’exprime librement ici» précise une des chroniqueuses. « Humour et bonne ambiance sont de règle » rajoute un autre. Depuis trois ans, ces séniors ont commenté, à leur façon, les élections présidentielles, la victoire de l’équipe de France à la coupe du monde de football ou encore le phénomène des gilets jaunes… Sans oublier leurs réflexions sur des problématiques de proximité, (les travaux du parc voisin, la fête du fleuve, celle du vin, la ville de Bordeaux), ou bien encore la rubrique Allo Docteur, réalisée en collaboration avec les soignants. Elle concerne les soins et les médicaments.

« Là, je parle »

«Participer à cette radio est très important, cela permet de communiquer entre nous. Ici, on sort du seul bonjour, bonsoir, entre résidents, on fait plus ample connaissance. C’est agréable, on apprend des choses.  Il n’y a jamais eu de dispute, et ce n’est pas prêt d’arriver» explique le groupe.
Plus discrètement un dernier rajoute, modeste. « Habituellement, je ne parle pas beaucoup. Mais là, je parle». Cet atelier est accompagné avec délicatesse par Caroline Brun, psychologue. L’idée lui en est venue de « Scènes de ménage » sur M6. Les célébrissimes séniors Huguette et Raymond y avaient créé « Radio Moustache ». Cela a immédiatement fait tilt. Rien de mieux que réaliser une émission radiophonique pour rompre l’isolement de la personne fragile ou vulnérable en établissement et promouvoir du lien social. Combattre la peur de mettre en forme la parole, permettre la prise de contact, prendre en compte les mots de l’autre, étayer chaque semaine les liens ténus qui s’installent doucement. Toutes les étapes de la réalisation sont propices à un travail en profondeur.

Tout faire ensemble

Être acteur et citoyen. Pour cela un maître mot, insiste Caroline : «Tout faire ensemble, en collaboration ». En partant de rien, d’une page blanche, les sujets sont définis puis déclinés ensuite chaque lundi. « Les textes sont écrits et interprétés. Les séquences musicales et les chansons choisies en fonction des thèmes, parfois surprenantes : valse triste op. 44 de Jean Sibélius ou Billy le bordelais de Jo Dassin par exemple. Tout est fait par les membre de l’équipe.» Les enregistrements et la mise en forme sur logiciel sont réalisés sur place par Caroline Brun. Ensuite, viennent l’écoute et la diffusion dans l’EHPAD. Moment très suivi, valorisant. « Nous sommes écoutés, diffusés au salon à l’ensemble de l’EHPAD dans un moment privilégié. Tout le monde est intéressé : les pensionnaires, leurs familles, les personnels et même le docteur ! » Une dame qui passait dans le couloir confirme : «Radio Clairière, c’est bien que ça continue». Enfin ce sera une diffusion sur le blog. Une émission d’un quart d’heure est proposée tous les deux mois. Cela paraît peu. La réalité montre que c’est déjà beaucoup compte tenu du travail, de l’équipement et de l’investissement de chacun. Aujourd’hui, le besoin d’apporter ces émissions auprès des pensionnaires les plus dépendants des unités Alzheimer et Grabataires de la résidence, d’une manière plus intimiste, individuelle, nécessite une montée en charge, la recherche de moyens complémentaires et une association spécialisée en vidéo. Un défi à relever pour la radio Clairière qui se fait déjà entendre au delà des plaines de Caudéran.

Infos pratiques

A partager sans modération:

http://radioclairiere.over-blog.com

A ne rater sous aucun prétexte: l’émission spéciale sur le thème «Goûts, saveur et faim de vie ». «Parlez-moi de goût… Redites moi des choses bonnes», pudique, malicieuse, émouvante «cette émission, mitonnée aux petits oignons confits » a été réalisée pour le 1er Colloque d’accompagnement et de soins palliatifs de Nouvelle Aquitaine (Université de Bordeaux – novembre 2018)

http://radioclairiere.over-blog.com/2018/11/gouts-saveurs-et-faim-de-vie-emission-d-octobre-novembre.html

Éric

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s