Une dose de bonne humeur et des défis accessibles au Bordeaux raid culture

Publié par

 70 seniors ont participé dans la bonne humeur à la 13ème édition du Bordeaux raid culture le mardi 21 mai 2019. Ce rallye pédestre incite les participants à découvrir le patrimoine de leur ville en répondant à un questionnaire.

Par équipe de 3 ou 4, munie d’un guide contenant 45 questions, les groupes en majorité féminins s’élancent par intervalle de 5 minutes.  Pour le parcours,  le départ se fait au Goethe Institut. Un tour à la magnifique bibliothèque du premier étage, ouverte même aux non germanophones, et hop c’est parti! Direction l’adorable Place Mitchell, juste derrière, qui rappelle la famille du même nom, d’origine irlandaise, installée à Bordeaux au XVIII ème siècle. Là, il faut trouver un mascaron, une sorte d’ornement représentant un dieu grec. Lequel ? Pour cela, il faut d’abord ne pas se tromper d’immeuble. Puis trouver le nom, en grec et pas en latin. Interdit d’aller chercher la réponse sur internet, mais on peut interroger les passant.es. Hélas, les habitants de l’immeuble ne connaissent pas la réponse. Après bien des cogitations, il s’agit de Poséidon. Et après, il y a la fameuse fontaine Wallace conçue pour la ville de Paris et dont 6 exemplaires furent offerts à Bordeaux. Il en reste 3 autres, mais où sont-elles ? Encore un défi à relever pour les participant.es.  Après avoir répondu aux questions, il est temps de passer à la dernière étape, la Cité du Grand Parc. Les participant.es du Raid passent devant la bibliothèque, le centre d’animation et arrivent à la salle des fêtes: la ligne d’arrivée. Une ultime épreuve les attend car il faut compter ou estimer le nombre de carreaux de faïence sur la façade (il y en a 27 000 !).  Après un parcours estimé à 3,5 km, un apéro attend les vaillants arrivants. Une sieste musicale s’impose avant la proclamation des résultats : 3 équipes ont gagné, la première a trouvé 37 bonnes réponses sur 45, bravo !  Le principe du raid est clair : beaucoup d’observation du patrimoine bâti mais aussi des connaissances sur Bordeaux.

Une marche accessible à tous

20 équipes, 70 personnes au total et surtout de la bonne humeur. Le plaisir de se promener dans Bordeaux par une belle matinée où chacun.e adapte son pas à ses capacités. Plusieurs personnes se déplaçant difficilement ont tenu à faire le raid et y sont parvenues.  C’est un vrai esprit d’équipe qui anime ce raid. Les groupes cherchent, relisent les questions, discutent parfois vivement, interrogent les passants. Elles fouillent dans leurs souvenirs souvent anciens. Ce matin là, il y avait vraiment de la joie dans les rues de la cité. Mais ce raid, c’est aussi un encadrement et un accompagnement attentionné et souriant des personnels de la direction Générations Seniors et Autonomie, des volontaires du service civique et des médiateur.rices culturel.lles des lieux visités. Une belle matinée conçue par Isciane Labatut, historienne de l’art et fine connaisseuse de Bordeaux.  Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas participer à la 14 ème édition prévue en mai 2020. Révisez vos connaissances sur Bordeaux, Isciane Labatut y réfléchit déjà!

Emmanuel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s