Les eaux à Bordeaux, toute une histoire!

Publié par

Après avoir été présentée le 29 mai au  club senior Albert 1er, ce mardi 25 juin à 14H30, la résidence autonomie Manon Cormier accueille la conférence aux thématiques historique, sanitaire et environnementale intitulée « L’évolution de l’assainissement, de la préhistoire à aujourd’hui, de la Métropole bordelaise : épidémies, inondations et insalubrités ». Prélude à un atelier de confection d’un produit nettoyant respectueux de l’environnement.

C’est Anna Pasquine de la SABOM (Société de l’assainissement de Bordeaux-Métropole), invitée par Nassima, animatrice souriante et attentionnée, qui est intervenue au club Albert 1er. Précision, clarté, et anecdotes ont tenu l’auditoire attentif et très intéressé. Des documents projetés illustrent ses propos. Sont présentés les périodes et événements marquants depuis le retrait de l’océan au profit de marécages au pliocène (il y a 5,5 à 1,8 millions d’années) jusqu’à aujourd’hui. Zone humide, la préhistoire est marquée par l’absence de présence humaine sur le site. Ensuite, vient l’installation des celtes, Bituriges Vivisques, autour des eaux du Peugue puis celle des Romains qui créent un port et apportent salubrité et hygiène : le Romain se lave ! Des aqueducs amènent de l’eau claire, d’autres emportent les eaux usées. Les vestiges de l’ouvrage qui captait les sources de Veyre près de Léognan, toujours visibles à Sarcignan, présentés à l’écran, en témoignent. Puis vient l’époque des invasions barbares. Période trouble pour la ville. Trouble pour ses eaux. Tout est détruit. Il n’y aura plus de réseau jusqu’à la fin du XIXème siècle. Dix siècles d’insalubrité. Alimentation en eau et assainissement seront alors bien mauvais. L’évocation du Moyen-Age, des Temps Modernes, de l’épidémie de peste en 1585, de la situation alarmante du XIXème siècle (1900 morts du choléra), des rivières souillées, des projets sans suite, puis des grandes inondations du XXème le montrent.

Inondations

La «grande souberne», inondation du millénaire, «lou gran aygat des Rameoux» d’avril 1770, n’avait pas causé de grands dégâts dans la ville. Avec l’urbanisme moderne du 20 è siècle, les suivantes marquent les esprits. Dans les années 80,  Jacques Chaban-Delmas, maire de Bordeaux, impulse un grand plan de lutte contre les inondations, toujours en cours de développement. Il va nécessairement de pair avec la modernisation de l’assainissement. La conférencière en présente les lieux clés, collecteurs, les bassins souterrains, centre de télécontrôle… Le fonctionnement de ces systèmes, notamment les stations d’épuration s’explique en détail. Il suscite des questions-réponses quant aux indésirables des circuits d’assainissement.

Atelier fabrication

Cet exposé passionnant se poursuit par un atelier participatif animé. Confection d’un produit nettoyant écologique : un tiers de bicarbonate de soude, deux tiers de vinaigre blanc et un grand tiers d’eau. Le tour est joué .
« C’est un produit que je fais déjà depuis longtemps. Je ne savais pas que j’étais à la mode » conclue une auditrice.

Club senior Albert 1er : 28 boulevard Albert 1er 33800 Bordeaux/05 56 91 44 79

Résidence autonomie Manon Cormier: 62-68 rue Manon Cormier, 33000 Bordeaux/ 05 56 96 08 64

Éric

2 commentaires

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s