Un cadeau pour les Bouscatais: L’ouverture de ligne D du tramway

Publié par

Ce samedi 14.12.2019 avait lieu l’inauguration de la 4e ligne de tram qui dessert la mairie du Bouscat. Cette ligne Bordeaux-Bouscat-bruges-Eysines relie le quadrant nord-ouest de l’agglomération au centre-ville de Bordeaux.

Un chapiteau était dressé sur le parking, barrière du médoc, invitant les Bouscatais, acceptant d’affronter la pluie, à venir inaugurer avec M. le maire, cette nouvelle ligne autour d’un petit apéritif convivial. Après avoir fait couler beaucoup d’encre et essuyer beaucoup de critiques au début du projet puis tout au long des travaux qui ont duré 4 ans, les bousculais ont pris conscience du réel atout de cette ligne en therme de commodité et de plus-value. Face à la saturation des axes routiers, le tramway offre une réelle alternative à la voiture. La volonté de Bordeaux métropole est d’étendre les réseaux verts vers les zones métropolitaines les plus fréquentées. Pour des raisons esthétiques, le tram D fonctionne par un système d’alimentation électrique par le sol dans tout le centre-ville, jusqu’à la barrière du médoc au Bouscat. Il fonctionne ensuite avec une ligne aérienne de contact jusqu’à son terminus rive gauche. Le réaménagement des trottoirs, partie importante du chantier fait appel à différents revêtements: cales bordelaises, enrobé, béton ou gazon. À ce nouveau moyen de déplacement, s’associe un projet d’aménagement urbain, c’est-à-dire l’arrivée de projets d’habitation individuel et collectif, initialisé en 2006 avec le PAE ( projet d’aménagement d’ensemble) du centre bourg d’Eysins et la création d’une ZAC (zone d’aménagement concertée avec 750 logements dont 65% à l’accession sociale ou abordable. 


Une ligne au tracé historique

Au milieu de cette ligne se trouve la place Tourny construite à l’initiative du marquis Louis Urbain Aubert de Tourny intendant de Bordeaux sous Louis XV. Les travaux sur cette place emblématique nommée St Germain tout d’abord puis Tourny, devaient respecter l’identité historique de ses façades et donc répondre à des contraintes patrimoniales et techniques. Les espaces piétons recouverts de cales céramiques en font une place minérale entourée de feux lumineux dorés, créant la nuit une atmosphère baroque. Est également prévu l’implantation de fontaines sèches aux jets droits jaillissant du sol sans bassin invitant à une promenade rafraichissante autour de cette place, s’apparentant le soir venu à une salle de bal telle que l’avait voulu l’intendant Tourny. Vu du ciel, tels les rayons du soleil, le réseau de tram bordelais se ramifie s’enfonçant dans les communes de la Communauté urbaine de Bordeaux, permettant à ses habitants de jouir de son centre historique, sans voiture en toute quiétude.

Brigitte

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s