Balade insolite : En quête des publicités et enseignes fantômes – Du relief à Bordeaux-Bastide.

Publié par

L’intérêt porté au petit patrimoine se développe. Un engouement particulier se porte sur les prises de vues photographiques des anciennes enseignes et publicités murales peintes, gravées ou en relief. Recenser les enseignes et les photographier comme témoins d’un temps passé depuis peu reste utile à la compréhension des modifications des quartiers et de l’évolution de la société. Ces enseignes en dur disparaissent moins vite que les peintures mais sont tout de même tributaires du temps et des hommes : érosion, travaux de réfections, démolitions et changements d’affectation. Ici à Bordeaux Bastide.

Éric


En tête : Victor Hugo en exergue sur un mur pour la crèche de 1908 voulue par Charles Cazalet en1891 ! Edmond Sursol, l’État au travers de jeux d’argent, la Ville de Bordeaux, et même le Comité des Dames ont contribué. Rue Montméjean.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s