Balade insolite : En quête des publicités et enseignes fantômes – Bordeaux Bastide en relief.

Publié par

L’intérêt porté au petit patrimoine se développe. Un engouement particulier se porte sur les prises de vues photographiques des anciennes enseignes et publicités murales peintes, gravées ou en relief.

Du solide ces inscriptions en pierre taillée, sculptées ou gravées dans le ciment. Plus que des peintures assurément. Cependant, ces traces patrimoniales disparaissent aussi, souvent au cours des démolitions. Les photographier permet d’en garder le souvenir.
Éric

En tête : Cyprien Alfred-Duprat architecte et edmond tuffet sculpteur. De l’art nouveau et une touche d’art déco. Ahevée en 1926, cette Maison cantonale abritait une bibliothèque mais aussi un prétoire de justice de paix avec ses dépendances. Restaurée (2001-2007). Rue de Nuits.





Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s