Balade insolite : En quête des publicités et enseignes fantômes : Saint-Michel/Victor Hugo

Publié par

L’intérêt porté au petit patrimoine se développe. Un engouement particulier se porte sur les prises de vues photographiques des anciennes enseignes et publicités murales peintes.

La préservation du souvenir des activités passées des quartiers intéresse, entre autres, des amateurs du petit patrimoine ou d’art populaire. Les traces en sont parfois ténues. Les enseignes peintes de boutiques disparaissent, usées, érodées ou ravalées. Anciennes ou plus récentes d’ailleurs. Cette conservation minutieuse du souvenir passe aussi par la photographie, ici dans le vieux Bordeaux.

Éric.

Image d’en-tête : Fin du XIXème siècle, un établissement d’importance remplace et recouvre déjà une enseigne précédente, maintenant en cours de ravalement… Cours Victor Hugo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s