« On pense à vous” : correspondances artistiques et solidaires

Publié par

L’association bordelaise « Le dire autrement » lance la saison 2 d’une initiative de correspondance destinée à briser la solitude de seniors durement touchés par la crise de la Covid.

En février 2020, la Maison des Artistes et des Art Thérapeutes (MAATA) ouvre ses portes dans l’enceinte de l’EHPAD Terre-Nègre. Portée par l’association Le dire autrement, elle entend être un lieu ouvert à tous, un espace de rencontre au sein du quartier, via des ateliers artistiques et d’art thérapie moderne* (arts plastiques, musique, danse…). Mais à peine un mois plus tard, face à une situation sanitaire inédite, se profile un confinement strict. En institution (EHPAD, CHS, services de long séjour…) ou à domicile, les seniors sont privés d’une grande partie de leurs contacts. Toute activité collective étant devenue impossible, les intervenants de la MAATA décident d’inventer d’autres chemins… Une trentaine d’artistes -écrivains, musiciens, peintres… et art thérapeutes prennent la plume et rédigent des courriers destinés à celles et ceux qui souffrent de la solitude induite par le confinement. « On pense à vous », leur disent-ils. Nolwenn Tournoux, Chargée de développement de l’association, elle-même plasticienne et art thérapeute, explique : « Les rédacteurs racontent leur journée, des souvenirs… ce sont souvent des voyages sensoriels« . Ainsi lit-on par exemple : « Nous sommes allés enregistrer les chansons dans une jolie maison sur le bassin d’Arcachon » (Julie), ou « J’aime à imaginer qu’à cet instant au-delà des mers et des montagnes doucement s’éveillent des gens que je ne connais pas » (Danielle), ou encore « J’écoute un peu l’eau, les bruissements d’ailes » (Delphine).

Amitié épistolaire

Les lettres, d’une page, sont écrites à la main, signées d’un prénom. Reproduites en format pdf, elles sont envoyées par mail à ceux qui en font la demande, informés de la démarche par une mairie, un centre de ressources, le quotidien Sud-Ouest… L’opération connaît un vif succès, en Gironde mais aussi au Pays basque et jusqu’en Bretagne. Une fois par semaine de nouveaux courriers partent vers leurs destinataires. 200 missives au cours de la première saison ! Parfois des correspondances privées se greffent au courant collectif, entre un rédacteur et un senior qui se sont reconnu des affinités. Les retours sont très positifs. « Il y a encore des jeunes qui pensent à nous !« se réjouit un résident d’EHPAD. « À la lecture de votre lettre j’ai déjà l’impression de vous connaître » écrit un autre. On parle d’évasion, du fait de se sentir moins seul et de rester en contact avec « ce qui se passe à l’extérieur ». Au début de l’été 2020, le dispositif est interrompu : l’isolement se fait moins cruel, et les rédacteurs ont repris leurs activités. Mais en fin d’année, la situation redevient très difficile. Les structures demandent s’il serait possible de reprendre la correspondance; des rédacteurs proposent leurs services… la saison 2 est née. Oui, on pense toujours à vous !

* « L’art thérapie moderne est l’exploitation du potentiel artistique dans une visée thérapeutique et humanitaire » définition de l’AFRATAPEM (Association Française de Recherches et Applications des Techniques Artistiques en Pédagogie Et Médecine)

Crédit photo : Marion Legrand

Nina

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s