Le supermarché participatif et coopératif: SUPERCOOP fête ses 3 ans

Publié par

« Supercoop » ,le supermarché où il faut participer pour consommer: une alternative à la toute-puissance de la grande distribution. Installé depuis mai 2018 à Bordeaux sud, il représente un nouveau genre de concept store alimentaire qui , s’il est actuellement le seul sur Bordeaux, cela se développe par ailleurs dans plusieurs villes de France.

Le supermarché participatif est né aux États Unis dans les années 1970, créé par des hippies à Brooklyn, sous le nom de « Park Slope Food Coop« . Leurs membres appelés coopérateurs issus de toutes classes sociales et de toutes catégories professionnelles avaient comme objectif commun: « la recherche du bien manger sans se ruiner ». Naissait le premier supermarché où le consommateur est patron et employé. Il en existe 146 aujourd’hui aux US.

Quand l’aventure commence à Bordeaux

L’anniversaire des 3 ans de « Supercoop » est l’occasion de raconter l’histoire de cette belle aventure; elle nous est relatée par sa présidente Annie Monloubou: « en 2015, déjà sensibilisée par les AMAPS, je découvre par l’intermédiaire d’une amie New-yorkaise, l’existence du supermarché participatif Food Coop de Brooklyn, je décide de me lancer dans un projet analogue; sitôt dit bientôt fait ! Ce sera tout d’abord en 2016 le « labo » dans l’ancienne trésorerie de Bègles, petit magasin participatif de 70 m2, puis en 2018 déménagement à Bordeaux de celui-ci qui devient coopératif : SuperCoop ». Répondant au principe de base, « Supercoorp » est une véritable entreprise, inscrite au registre du commerce, qui fonctionne grâce à ses coopérateurs tous actionnaires détenteurs d’une part sociale ( à partir de 10€ jusqu’à 100€ en fonction des revenus). Ils sont aussi acteurs, car le deal est d’effectuer bénévolement 3h de travail toutes les 4 semaines afin de pouvoir être également acheteurs-consommateurs. Avec actuellement 1400 coopérateurs et seulement 3 salariés Supercoop est un véritable label qui s’est créé avec l’entraide des autres Coops existants NY puis Paris.

Le Supercoop de Bordeaux

Mais quels avantages à ce système ?

Pour M. Taillardas, responsable chargé de presse, « mieux manger à prix modéré, et pour cela 3 priorités se dessinent: proposer des produits bio autant que faire se peut, acheter local si possible et acheter en circuit court . De surcroît c’est le producteur qui fait le prix et l’application d’une marge unique de 17% entraine une baisse du coût du panier moyen qui profite à tous ». En effet 25 à 30% du chiffre d’affaires est consacré aux fruits et légumes, achetés tous les deux jours aux petits producteurs régionaux où aux grossistes tel « Pro Natura » qui possède son réseau bio. Jean-Luc responsable avec 6 autres de ce rayon parle de cette quête permanente de petits producteurs dans les Landes, en Dordogne où le Lot et Garonne… Comme dans tout magasin d’alimentation, on peut y acheter du poisson provenant de la SAR , dernière sècherie de Bègles, de la viande, des produits laitiers dont du fromage régional acheté en meule et coupé sur place dans le labo et mis sous vide, du vin bio, ainsi que toute l’épicerie. L’objectif de l’approvisionnement étant le zéro déchet il est privilégié de plus en plus la vente en vrac.

Un succès grandissant

Victime de son succès « Supercoop » s’agrandit pour passer de 130 à 250m2 fin de l’année 2021. Recevant quelques subventions de la Région et de Bordeaux Métropole, il lance un appel aux dons via une super collecte ( à partir de 10€ via la plateforme Zeste de la Nef ). Pour ceux que cela intéresse, il est possible de venir tester une fois sans engagement. Mieux encore, ils peuvent regarder le documentaire en DVD ou VOD, réalisé en 2016 par Tom Boothe, le fondateur de la « Louve » à Paris. Ce concept né aux Etats Unis fait des émules en France bien sûr : « SuperQuinquin » à Lille, « Otsokop » à Bayonne, « la Chouette Coop » à Toulouse, mais aussi aux 4 coins du monde où l’aventure continue et c’est tant mieux.

Infos pratiques:

Supercoop: 19 rue Oscar et Jean Auriac à Bordeaux, tram C -Terres neuves. Tel: 05 56 85 64 78. Pour contribuer se rendre sur les sites: http://www.supercoop.fr et http://www.zeste.coop/fr.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s