Arc en Rêve, du rêve à la réalité.

Publié par

Situé dans l’entrepôt Lainé, Arc en Rêve créé en 1981 est une association de médiation dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme, du paysage et du design. Le programme s’adresse aux publics adultes, enfants, professionnels et acteurs de l’aménagement.

Au moyen de différents outils, expositions, ateliers, rencontres, formation, publications, et expérimentations, Arc en Rêve éclaire l’univers de l’architecture en donnant priorité à « l’approche sensible et à l’exercice du sens critique ». La volonté de voir, sentir, imaginer ou encore rêver souligne qu’au-delà d’une discipline de calcul, l’architecture est un art majeur qui appelle l’esthétique, l’histoire, la sociologie, l’environnement ou encore l’économie pour façonner un cadre de vie. Wen Wen (architecte, cheffe des projets d’exposition) précise, « à la différence d’une œuvre muséale comme la peinture, l’architecture ne s’expose pas au musée, seule la représentation de l’œuvre peut y être montrée« .

« Fabriquer des lieux »: une œuvre représentée

C’est sous ce titre qu’est présentée jusqu’au 12 septembre l’exposition de l’architecte taïwanais Huang Sheng-Yuan. La démarche de cet architecte est représentative de la notion de lieu*, « on fréquente, on parcourt un lieu, on y agit« . En effet, son travail se construit sur et pour le territoire où il vit (le comté d’Ylan au N.E. de Taïwan); son agence Fieldoffice Architects y est installée depuis 1994. Les projets font l’objet de nombreuses concertations et débats publics, ainsi se « tissent des liens intimes entre le bâti, l’environnement et les habitants« . La maquette est, pour Huang Sheng-Yuan, un outil essentiel; celles qui sont exposées sont celles qui ont été utilisées pour préparer ses réalisations. Les traces visibles des multiples manipulations constituent un témoignage de l’évolution du projet. Aujourd’hui, souligne Wen « le travail se fait principalement sur plan et modélisation 3D« .

Prendre le temps est un autre élément qui caractérise cet architecte. Le temps de la discussion d’abord, mais aussi comme le révèle Wen Wen pour le projet du cimetière des cerisiers: « Huang Sheng-Yuan a pris soin de séparer physiquement le temps de la marche de celui de l’automobile« . Guidé par le soucis du bien être et par une « attitude », ce modèle de démarche architecturale porte une réalité à « l’écart des pratiques au service de la promotion immobilière« .

informations:

proto-habitat, de Frédérique Barchelard et Flavien Menu est une seconde exposition proposée par Arc en Rêve jusqu’au 29 août 2021.

Photo en-tête : grande galerie exposition Huang Sheng-Yuan

Vidéo : maquette centre culturel de Luodong

Arc en Rêve, 7 rue Ferrère à Bordeaux. Tram B ou C.

https://www.arcenreve.eu/

*http://geoconfluences.ens-lyon.fr/glossaire/lieu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s