Paysages et portraits au Jardin Public

Publié par

Jusqu’au 14 novembre 2021, les grilles du Jardin Public accueillent l’exposition photographique « Émerveillement » du photographe, écrivain et moine Matthieu Ricard.

À l’issue de son doctorat de génétique, Matthieu Ricard décide de s’établir en 1972 dans l’Himalaya. Sa méditation et sa pratique du bouddhisme tibétain le conduisent naturellement à devenir moine. Il devient par la suite l’interprète en français du Dalaï-lama. Auteur de nombreux ouvrages, il consacre ses droits d’auteurs à des projets humanitaires menés au Tibet, en Inde et au Népal. Il est également un homme engagé pour la protection de la nature et des animaux. Sa passion pour la photographie remonte à son enfance et il a la chance de rencontrer le célèbre photographe Henri Cartier-Bresson. La nature et les animaux sont ses sources d’inspiration. Installé en Himalaya, il photographie ses maîtres spirituels, la vie dans les monastères, les paysages du Bhoutan,du Tibet et du Népal. « Je souhaite utiliser la photographie comme source d’espoir, pour redonner confiance dans la nature humaine et raviver notre émerveillement devant les splendeurs de la nature, » dit-il.

Émerveillement

Paysages du Népal, du Tibet, de l’Himalaya pour la plupart, mais aussi d’Argentine et d’Islande, portraits d’enfant, de moines, ce sont 23 photographies qui nous font découvrir la beauté des montagnes, des monastères, des lacs de ces contrées lointaines. C’est en quelque sorte une communion avec la nature du Jardin Public. Admiration et surprise de cette nature sauvage. « L’émerveillement nous fait sortir de nous-mêmes, il immensifie l’esprit et dilate le cœur. Il nous emplit de la vaste et émouvante interdépendance des êtres et de la nature. L’émerveillement engendre le respect envers la nature sauvage, le respect mène au désir de protéger notre environnement et ce désir mène à l’action, « souligne l’artiste. Cette exposition haute en couleurs nous invite indéniablement à la contemplation, la méditation. Elle nous fait prendre conscience de la beauté de la nature et ainsi de sa préservation. N’est-ce pas un des enjeux du XXI ème siècle.

Expo « Émerveillement « Jardin Public, cours de Verdun Bordeaux. Jusqu’au 14 novembre.

Patrick

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s