Bordeaux va devenir la capitale mondiale de l’économie sociale et solidaire

Publié par

Le Forum mondial de l’économie sociale est une association internationale qui réunit des collectivités territoriales engagées en faveur de l’ESS et des associations représentatives des différentes composantes de l’ économie sociale et solidaire (ESS). Le dernier a eu lieu en 2021, en visioconférence, à Mexico. En 2020, l’association comptait 75 membres, dont 26 collectivités territoriales (municipalités, départements, régions), appelées gouvernements locaux dans le jargon international, et 35 réseaux de l’ESS.

L’été dernier, Séoul a fait savoir qu’elle ne voulait plus héberger le secrétariat de cette association, dont elle est à l’origine. Celle-ci fut fondée à Séoul dans les années 2010, elle a organisé tous les deux ans un congrès mondial de l’ESS. La ville de Bordeaux a été alertée de cette opportunité par Pascal Duforestel, conseiller régional de la Nouvelle Aquitaine en charge de la coopération internationale. Décision fut prise de monter un dossier de candidature réunissant la ville, la métropole, le département et la région, avec Bordeaux comme chef de file. Les 4 collectivités se partageront le financement du projet. C’est ainsi que Bordeaux a été élue « ville présidente » par l’assemblée générale du GSEF, acronyme en anglais du Forum mondial. La passation de pouvoir va se dérouler sur le premier semestre 2022. Pour Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire de Bordeaux, en charge de l’emploi, de l’ESS et des formes économiques innovantes, il s’agit d’affirmer « la place de Bordeaux comme ESS friendly et de participer à une coalition internationale pouvant influencer des institutions comme l’Union européenne, l’OIT* et l’ONU** ».

Créer un réseau influent pour dynamiser l’économie sociale et circulaire

Que va-t-il se passer maintenant ? Une association va être créée pour héberger ce projet, avec les 4 collectivités à l’origine de la candidature, mais aussi des acteurs régionaux comme la Chambre régionale de l’ESS (CRESS) Nouvelle Aquitaine. Le recrutement de 2 ou 3 chargés de mission va avoir lieu pour doter cette nouvelle association d’une capacité opérationnelle. Mais surtout, déclare Stéphane Pfeiffer, « il s’agit d’être utile aux adhérents du GSEF : favoriser la création de réseaux nationaux de collectivités territoriales favorables à l’ESS, produire des guides de bonnes pratiques associant collectivités et ESS, comme par exemple la gestion des déchets, élaborer une vision politique favorable à l’ESS à défendre dans les instances internationales, contribuer aux objectifs de développement durable définis par l’ONU. Et aussi, bien sûr, faire contribuer les acteurs ESS de la région à ces actions » ». Bien évidemment le lien avec la politique municipale en faveur de l’ESS existera, par exemple sur l’alimentation, la jeunesse ou bien l’économie circulaire et la citoyenneté économique.

Si le prochain Forum mondial aura lieu en 2023 à Dakar, Sénégal, le suivant, en 2025, se tiendra à Bordeaux. Il accueillera des participants du monde entier : en 2018, à Bilbao, il y avait 1700 personnes venant de 84 pays différents. Un beau challenge pour Bordeaux.

*OIT: Organisation internationale du Travail

** ONU: Organisation des Nations unies

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s